< Retour à la carte

Gare de l'Ouest

Pôle multimodal Gare de l
Pôle multimodal Gare de l'Ouest
© perspective.brussels/Reporters
Molenwest
Molenwest
© perspective.brussels/Pedro Correa
Gare de l
Gare de l'Ouest
 
Passerelle Beekkant
Passerelle Beekkant
© perspective.brussels/Reporters
Infrabel Academy
Infrabel Academy
© perspective.brussels/Pedro Correa

La friche ferroviaire de la Gare de l’Ouest, traversée par le chemin de fer qui partage en deux la commune de Molenbeek-Saint-Jean, offre un potentiel de développement exceptionnel. Le redéploiement de ce site, très bien desservi par les transports en commun, est en cours d’élaboration dans le cadre d’une stratégie territoriale soutenue par un Plan d'Aménagement Directeur (PAD).

La Gare de l’Ouest est un vaste site de 13 hectares, s’étendant sur près d’un kilomètre de long. Zone d’Intérêt Régional (ZIR), cette ancienne gare de marchandises constitue la charnière entre deux parties de Molenbeek-Saint-Jean : l’Est, fortement urbanisé et au bâti ancien, et l’Ouest, fruit d’un développement plus récent.

La mobilité, un atout du quartier

Depuis la rénovation de la station intermodale « Gare de l’Ouest », la réorganisation du réseau de métro en 2009 et la création d’une halte SNCB, ce quartier est l’un des mieux desservis par les transports en commun en Région de Bruxelles-Capitale (métro, bus, tram, train).

Une étude pour imaginer le futur du site

Une étude de définition, approuvée en octobre 2015 par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, a permis de dresser un diagnostic du site et des quartiers riverains, en identifiant les besoins en matière de logements, d’équipements scolaires, d’activités économiques, de mobilité ou encore de paysage. Elle a également formulé des recommandations urbaines pour le développement futur du site.

Un plan d’aménagement ambitieux

Suite à l’étude de définition, un Plan d'Aménagement Directeur (PAD), piloté par perspective.brussels a été élaboré par l’équipe Taktyk (paysage)/Alive Architecture (gestion transitoire)/51N4E (architecture), associé à Abo et Tractebel (étude des incidences). Ce plan accorde une attention particulière à l’aménagement de l’espace public et au paysage.

Les grandes lignes directrices du projet sont :

  • En matière d’infrastructures:
    • un site plus ouvert vers les quartiers environnants et la métropole, structuré autour des nœuds de transports publics ;
    • des constructions sur 90.000 m² comprenant :
      • 50% de logements ;
      • des activités productives ;
      • bureaux (max. 5.000m²) ;
      • commerces ;
      • équipements (dont au moins une école Infrabel de formation aux métiers du chemin de fer et un grand équipement métropolitain à définir).
  • En matière de mobilité:
    • quatre traversées est-ouest minimum, non carrossables, à l’air libre, réservées aux cyclistes, aux piétons et aux personnes à mobilité réduite ;
    • une grande promenade cyclo-piétonne nord-sud le long de la ligne 28 ;
    • un parking partagé entre l’ensemble des fonctions présentes.
  • En matière de paysage:
    • des espaces verts qualitatifs et accessibles, dont un parc de minimum 3 hectares ;
    • le maintien, si possible, du patrimoine industriel présent sur la friche.

Le plan prévoit de mettre en place une gestion transitoire permettant l’ouverture progressive du site aux habitants.

Rétroactes

2016 : La Région bruxelloise approuve l’étude de définition Gare de l’Ouest.

Mai 2018 : Le Gouvernement donne instruction à perspective.brussels de procéder à l’élaboration d’un projet de PAD.

Juin 2018 : Deux réunions publiques d'information ont été organisées les 5 et 6 juin, conformément à l’article 3 §4 de l’arrêté du 3 mai 2018 relatif au processus d’information et de participation du public, préalable à l’élaboration des projets de Plan d’Aménagement Directeur.

Janvier 2019 : Le projet de PAD a été approuvé en 1ère lecture par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale.

Février - Avril 2019 : Du 20 février au 23 avril 2019, le projet de PAD a été soumis à une enquête publique dans les communes de Molenbeek-Saint-Jean et Koekelberg.

Décembre 2019 : La Commission Régionale de Développement (CRD) a remis son avis portant sur le projet de Plan.

Février 2021 : Ouverture de l’Infrabel Academy.

Juin 2021 : Le PAD a été approuvé en 2ème lecture par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale.

Septembre 2021 : Le PAD a été approuvé en 3ème et dernière lecture par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale. Il entre en vigueur dans les 15 jours suivant sa publication au Moniteur Belge. 

Documents

Les documents suivants sont bientôt disponibles :

Conformément aux articles 30/7 alinéa 4 et 30/11 du Code Bruxellois de l'Aménagement du Territoire, le présent Plan d'Aménagement Directeur fera l'objet d'un rapport sur le suivi des incidences notables sur l'environnement de la mise en œuvre de celui-ci afin d'identifier les éventuelles mesures correctrices à engager. Ce rapport sera transmis au Parlement bruxellois et mis à disposition sur le site internet perspective.brussels tous les 5 ans à compter de l'adoption du Plan. Les modalités pratiques de ce suivi, applicables pour le présent PAD sont spécifiées par l'Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale adopté concomitamment.

Etudes et projets en cours

Le Gouvernement a chargé citydev.brussels de la mise en oeuvre opérationnelle du PAD. Dans ce cadre, des contacts sont pris avec les différents propriétaires fonciers et les administrations concernées pour concrétiser les ambitions du PAD.

Le site de la Gare de l’Ouest est inclus dans le périmètre du Contrat de rénovation urbaine n°3. Le CRU se réalise au moyen d’un ou plusieurs projets et actions de cohésion sociétale et de vie collective. Il permet de financer plusieurs opérations de mise en œuvre des objectifs du PAD.

Un premier projet concret : « Infrabel Academy » 

Le projet Infrabel Academy, dont l’ouverture a eu lieu en février 2021, est le centre national de formation aux métiers du chemin de fer. Son implantation, dans ce quartier où le taux de chômage des jeunes est l’un des plus élevés, permet d’envisager la création d’emplois locaux, en renforçant le lien enseignement-formation-emploi.

Dans cette optique, des partenariats sont prévus avec d’autres organismes publics comme la STIB, Bruxelles Formation et Actiris.

Un premier pas vers le désenclavement du site

Beliris est l’instance qui a été chargée d’étudier les possibilités d’aménager une « cyclostrade » le long de la ligne de chemin de fer L28, une piste cyclable rapide de 6,5 km qui relie la rue Masui (quartier Nord) à la station de métro Jacques Brel (Anderlecht). Un des tronçons de cette cyclostrade correspond à la piste cyclo-piétonne imaginée pour la traversée nord-sud de la friche de la Gare de l’Ouest. L'étude est en cours. Beliris a également été chargé des études pour la future passerelle Beekkant.

Gestion transitoire : une première occupation temporaire à destination du quartier

La Région de Bruxelles-Capitale, propriétaire d’un terrain situé à l’angle de la chaussée de Ninove et de la rue Vandepeereboom, et la commune de Molenbeek-Saint-Jean, initiatrice du contrat de quartier durable « Autour du parc de l’Ouest », ont saisi l’opportunité de développer un projet d’occupation temporaire en lien avec les associations actives dans le quartier : Molenwest.

La gestion transitoire est une démarche importante dans le processus d’aménagement de ce site. Elle a fait l’objet d’une démarche concertée dès les premières réflexions sur la zone, a été intégrée dans le volet stratégique du futur PAD et est opérationnalisée par la SAU et la Commune de Molenbeek-Saint-Jean au moyen de subsides régionaux.

Les travaux de réaménagement du site ont commencé au printemps 2020. L'occupation temporaire est prévue pour trois ans.

Afin de rester au courant des évènements, consultez la page Facebook.

Territoriale Strategie
Chargée de projet
Sarah
Moutury